[Stop à la culpabilité] Je ‘travaille’ pendant mon congé maternité, et alors ? | L'Atelier des Mums

Le mum's mag

culpabilité maman

[Stop à la culpabilité] Je ‘travaille’ pendant mon congé maternité, et alors ?

5 avril 2017

J’ai envie de partager avec vous cette photo souvenir prise en plein tournage d’une vidéo de yoga postnatal sur l’initiative de Hélène, une de mes génialissimes expertes qui voulait prendre en photo les coulisses du tournage (Hélène, YogAdvice tu t’en rappelles ???). Quelle bonne idée elle a eu ce jour là ! Je prends plaisir à revoir cette photo qui me rappelle de super bons souvenirs … C’était en 2015 et mon fils a 2 mois et demi lors de ce tournage vidéo. Lové contre moi il dormait paisiblement une bonne partie du temps.

 

Maman travaille congé maternité

 

Et pourtant vous pourriez vous dire : QUOIIIII ? Tu as travaillé pendant ton congé maternité ???? Tu es folle, ce n’est pas bon pour ton enfant, bla bla bla bla

Ces commentaires je les ai eu par voie détournée : « Tu devrais profiter de ton congé mat », « Ca n’arrive pas souvent dans une vie », « tu vas le regretter un jour » etc.

 

Et en réalité, je n’ai jamais écouté ce que l’on me disait, j’ai simplement suivi mon instinct et je me suis éclatée pendant tout mon congé maternité avec mon petit bout toujours avec moi tout en construisant mon projet ! (la preuve mon sourire Colgate sur cette photo !!) J’en ai des souvenirs incroyables et de belles anecdotes.

 

Pourquoi autant d’énergie dans ce projet fou à un moment clé de ma vie ? Parce que j’étais super motivée à l’idée de lancer un accompagnement en ligne qui apporterait de la sérénité à toutes les futures et jeunes mamans prêtent à investir pour ‘cultiver’ leur nouvelle vie de maman. Ce n’est pas inné pour tout le monde d’être maman, il y a beaucoup de tabous et puis on se laisse facilement emporter par des questions matérielles (la poussette, le siège auto, etc.) et par notre quotidien qui défile à cent à l’heure. D’ailleurs parfois on en oublie que l’on est enceinte ! Ou le soir après le travail on s’occupe de son/ses enfant(s) par automatisme en scrutant l’heure et en déroulant les ‘tâches à faire’ comme une vraie machine…

Pour tout vous avouer, j’ai même travaillé de la maternité entre les tétées chuuuuut ! Je n’ai pas ressenti le besoin de faire une seule sieste tellement j’avais envie de vous mettre à disposition cet accompagnement vite vite, vite, vite !!

 

Pourquoi vous en parler aujourd’hui ? Pour vous dire que si vous avez envie de ‘travailler’ pendant votre congé maternité parce que cela vous fait plaisir, allez-y ! Quand je dis travailler, cela peut être pour un projet personnel, pour réfléchir à une reconversion, pour postuler à un nouveau job, pour faire du networking, pour lancer un blog ou encore pour créer votre propre business. Je ne vois pas où est le problème. 
- Si ce sont les autres qui y voient un problème, alors ne les écoutez pas. 
- Si vous savez au fond de vous que vous avez besoin de cela pour vous changer un peu les idées et vous sentir mieux, faites !
- Si c’est vraiment pour vous faire plaisir et non pour répondre à la demande d’un chef, foncez ! 
- Si vous avez envie de profiter de votre congé maternité pour réfléchir à un nouveau projet professionnel, c’est le moment! D’ailleurs tout un programme de self-coaching vous attend sur l’Atelier des Mums pour vous accompagner pas à pas dans cette réflexion ! 
- Si au contraire vous avez envie de vous occuper de votre bout’chou et rien d‘autre, sans vous polluer l’esprit par tout ce qui s’apparente à de la réflexion et du travail, allez y ! 

L’important est d’avoir conscience de ce dont vous avez envie pour éviter les frustrations ou les regrets, tout en étant vigilante à ce que ce ne soit que du plaisir et non pas une source de stress ou de fatigue !


Chacune vit son congé maternité à sa manière. Il n’y a pas de mode d’emploi ni de règles à suivre, c’est libre ! 

Vous êtes nombreuses à avouer qu’à demi-mot comme si c'était honteux : « j’avais trop hâte de reprendre le travail, d’avoir une vie ‘sociale’, de ne pas avoir juste la tête plongée dans les couches ». Vous avez le droit de penser cela, de ressentir cela sans culpabiliser, c’est normal ! 
Ou d’autres au contraire qui me disent, « j’ai profité de mon enfant en étant 100% disponible pour lui pendant 3, 4, 6 , 12 mois et c’était génial, je ne me suis jamais ennuyée, je n’ai pas eu l’impression de tomber dans la routine, je n’avais pas envie de reprendre le travail… et vous savez quoi, je me suis même dit que je me voyais bien « femme au foyer » ! ». Ceux qui me connaissent bien savent que toute petite un jour j’ai dit : « le plus beau métier du monde c'est d’être maman » alors je ne vois aucune culpabilité à se dire que son envie profonde est de s’occuper à plein temps de ses enfants. Alors, si c’est ce qui vous fait vibrer, allez-y. 

L’important est d’être en ligne avec vous-même et de faire les choses comme cela vous enchante sans culpabiliser.

Je vous écris cela car moi aussi j’ai mes faiblesses comme tout le monde et il m’arrive de culpabiliser pour pas mal de choses. Finalement je réalise aujourd’hui que je n’ai jamais culpabilisé d’avoir travaillé pendant tout mon congé mat’, car cela ne m’a pas empêchée de chouchouter mon fils (et mon mari) et cela m’a rendue heureuse !
La culpabilité nous amène dans un cercle vicieux qui nous rend malheureuse alors essayons de la fuir. Car maman heureuse = bébé heureux 
C’est la même chose pour le papa : papa heureux = bébé heureux ;)

 

Si vous aussi vous avez envie de vivre avec sérénité et confiance votre grossesse ou votre quotidien de maman, vous aurez toutes les clés en vous abonnant à L'Atelier des Mums : 
⇨ Si vous êtes enceinte, cliquez ici

⇨ Si votre bébé a entre 0 et 1 an, cliquez ici

 

Et si vous êtes Parisienne, retrouvez-moi avec mon équipe d'expertes chez Jolies Mamans le dimanche 23 avril à 14h30. Plus d'infos et inscriptions obligatoires via ce lien : http://tinyurl.com/kjvee58

 

 

Publié dans :
Article

Les avis de mums